Pour la défense de la société civile palestinienne

Un échange avec Ubai Aboudi, le directeur du Centre Bisan de Ramallah et Sahar Francis de Addameer, deux des six organisations de la société civile palestinienne cataloguées « terroristes » par le gouvernement israélien

6 novembre 2021 à 19h heure de Palestine / 18h heure de Paris

Inscriptions ici


Le vendredi 22 octobre, le ministre de la défense d’Israël a qualifié, dans une déclaration troublante, six organisations palestiniennes très en vue qui défendent les droits humains, « d’organisations terroristes ». Ce geste a lancé une onde de choc dans toute la société civile palestinienne et a sonné l’alarme dans la communauté internationale.

La décision s’est fondée sur de soi-disant « preuves secrètes » impossibles à vérifier. L’opposition à cette décision extrêmement alarmante a été remarquable, y compris dans la société civile et parmi les universitaires palestiniens.

Parmi les organisations ainsi désignées, on compte le Centre Bisan pour la Recherche et le Développement, un des principaux partenaires des Scientifiques pour la Palestine, en Palestine. Le Centre Bisan a de nombreux partenaires internationaux et il jouit d’une réputation exemplaire parmi les scientifiques et les enseignants. Les cinq autres organisations sont Addameer, Al-Haq, Défense des Enfants International-Palestine, l’Union des Comités du Travail Agricole et l’Union des Comités de Femmes Palestiniennes.

Rejoignez-nous à un webinaire exceptionnel et essentiel où nous aurons la chance d’entendre directement Ubai Aboudi du Centre Bisan et Sahar Francis d’Addameer. En tant que directeurs de ces organisations, ils parleront des conséquences de cette décision. Nous entendrons aussi Anat Matar, professeure israélienne et militante de longue date pour les droits des Palestiniens, qui parlera de la réponse du monde académique israélien.

Nous pensons qu’en tant que membres de la communauté scientifique et universitaire internationale, nous devons répondre fermement à cette attaque sans précédent contre la liberté académique. Rejoignez-nous à cette occasion d’apprendre de première main comment se connecter et ne plus garder le silence !

#StandWithThe6

#Avec les Six