Les forces d’occupation israéliennes arrêtent les défenseur.es des droits, Khitam Sa’afin et Muhannad Al-Azzah

Aux premiers jours de novembre, les forces d’occupation israéliennes ont arrêté Khitam Sa’afin qui est militante et cheffe de l’Union des Comités de femmes palestiniens et Muhannad Al-Azzah, défenseur palestinien des droits humains, en plus de plusieurs autres Palestiniens lors de raids au petit matin dans différents lieux de Cisjordanie.

Le lundi 2 novembre 2020, Khitam Sa’afin a été arrêtée chez elle à Beitounia par les forces d’occupation israéliennes. Madame Khitam, qui a 59 ans, a été placée en détention administrative pour trois mois. Il faut noter que Mme Khitam est une militante active, féministe et défenseure des droits humains. Elle est mère de trois enfants et grand’mère.

Muhannad Al-Azzah a été arrêté le 1er novembre 2020, chez lui à Korb, au nord de Ramallah. Monsieur Muhannad ; qui a 39 ans, est originaire du camp de réfugiés palestiniens Al-Azzah de Bethléem ; il est père d’un fils qui a été prisonnier et qui a passé trois ans dans une prison israélienne et a été soumis à de longs interrogatoires.

Le ciblage et le harcèlement de militants palestiniens et de défenseurs des droits humains marque la poursuite de la politique israélienne visant à faire taire ceux qui défendent et qui expriment publiquement leur opposition à la politique d’occupation israélienne.

|Formulaires et listes
Faire un don

Votre don à l’AURDIP nous permettra de financer nos activités, d’imprimer des documents, de publier des informations, et de faire campagne auprès des universitaires.
Faire un don