Le ministre de Jérusalem : « On m’a forcé à porter un masque sale, avec des traces de sang séché »


Peu après sa libération du centre d’interrogatoires d’al-Maskobiyya à Jérusalem occupée, le Ministre de Jérusalem du gouvernement palestinien, Fadi al-Hadmi, a dit que des soldats avaient violemment fouillé sa maison et utilisé des chiens pour provoquer le maximum de dégâts, en plus de l’avoir forcé à porter un masque sale qui avait des traces de sang séché.

Le Ministre a dit que des soldats, des policiers et des agents de la sécurité intérieure israéliens ont fait irruption à l’aube chez lui, après avoir fait exploser les portes principales, et se sont déchaînés dans toutes les pièces de sa propriété, causant des dégâts excessifs, en plus de provoquer des crises d’angoisse chez ses enfants.

« On m’a emmené au centre d’interrogatoire d’al-Maskobiyya ou quantité de soldats m’ont maintes fois roué de coups », a-t-il ajouté, « et on m’a alors forcé à porter un masque qui semblait avoir déjà servi et avait des traces de sang séché. »

« Peu importe ce qu’ils font, nous continuerons à servir et à défendre notre population dans Jérusalem occupée, spécialement au milieu des graves dangers auxquels nous faisons face à cause des sévères violations commises par cette occupation illégale israélienne », a-t-il ajouté. « Nous continuerons malgré tout à aider et à défendre notre peuple, particulièrement en ces temps éprouvants – nous ferons tout ce que nous voulons pour protéger les Palestiniens contre cette occupation et le coronavirus mortel. »

https://www.facebook.com/watch/?v=507406596599414