Le « 11 Septembre » de Gaza : Israël détruit un gratte-ciel à Gaza - vidéo

| Ali Abunimah pour The Electronic Intifada | Traduction Youssouf R pour l’AURDIP |

L’aviation israélienne a détruit aujourd’hui le « Zafir 4 », tour d’habitation de 12 étages localisée dans le quartier Tal al-Hawa de Gaza City, dans ce que de nombreux Palestinens ont qualifié de « 11 Septembre de Gaza ».

La vidéo montre la scène. Il semble que l’immeuble est touché par 2 missiles.

La tour faisait partie du complexe Zafir et comprenait 44 appartements hébergeant au total près de 240 personnes. Les habitants auraient reçu des messages leur demandant de quitter l’immeuble, mais d’après les services médicaux 17 personnes ont été blessés dont 4 enfants.

Le Centre pour les Droits de l’Homme Al Mezan déclare que l’immeuble a été détruit par Israël « sans fournir aucune explication particulière pouvant donner lieu à vérification »

Il ajoute : « Les investigations du Centre indiquent qu’aucune activité militaire n’avait lieu dans l’immeuble ou à ses alentours. Des centaines de résidents, pour la plupart des employés de l’Autorité Palestinienne, ont été déplacés. »

Au moins 10 Palestiniens ont été tués samedi dans d’incessantes attaques de l’aviation israélienne à travers la bande de Gaza, essentiellement des femmes et des enfants, rapporte l’agence de presse Ma’an.

Les organisations de défense des Droits de l’Homme ont condamné la volonté délibérée d’Israël de prendre pour cible des habitations et infrastructures, une pratique qu’Israël poursuit sans relâche dans le silence et la complicité de la communauté internationale.

Au moins 2103 Palestiniens ont été tués dans des frappes israéliennes depuis le 7 Juillet, rapporte Ma’an.

125 “11 Septembre”

Les réseaux sociaux utilisent l’expression « 11 Septembre de Gaza » pour décrire la destruction de la tour en référence au attentats du 11 Septembre 2001 qui ont détruits les tours jumelles de New York.

Mais le bilan humain à Gaza depuis le début des bombardements israéliens le 7 Juillet a proportionnellement dépassé de loin le bilan des attentats de New York.

Près de 3000 personnes sont mortes dans les attaques du 11 Septembre 2001.

Si les attaques israéliennes sur Gaza avaient eu lieu aux USA, ce serait l’équivalent de 375000 américains qui auraient péri. Cela signifie que Gaza a vécu l’équivalent de 125 « 11 Septembre » depuis le 7 Juillet. Ce qui étonne peu étant donné qu’Israël a largué sur Gaza l’équivalent d’une bombe atomique.

Le compte Twitter @ZiadBGaza a tweeté à propos de ce qu’il a vécu en tant qu’habitant de Gaza vivant à proximité de la tour détruite. Voici quelques uns de ses tweets.

L’immeuble hébergeait des représentants du Fatah

Israël a affirmé que l’immeuble dans lequel résidait des centaines de personnes « était un centre d’activité terroriste, et abritait plusieurs salles de commandement du Hamas. » Israël n’a présenté aucune preuve pour étayer ces accusations.

Mais selon le Dr. Ramy Abdu, Président de l’organisation indépendante Euro-Mid Observer for Human Rights, la tour Zafir 4 hébergeait, en plus de résidents ordinaires, de nombreux hauts représentants du Fatah.

Le Fatah est la faction dirigée par le de facto dirigeant de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas qui est de facto l’allié d’Israël à travers sa « coordination sécuritaire » avec l’armée d’occupation israélienne en Cisjordanie.

Les hauts représentants qui vivaient dans l’immeuble comptaient notamment parmi eux Ibrahim Abu al-Naja, haut dirigeant du Fatah à Gaza ; Nazmi Muhanna, dirigeant du Fatah et chef de l’administration des postes frontières de l’Autorité Palestinienne ; et Rawhi Fattouh un ancien conseiller de Mahmoud Abbas.

D’autres vidéos de la destruction de la tour Zafir