Israël tue 26 élèves palestiniens et en arrête 198 en 2016


Les statistiques officielles palestiniennes indiquent que les forces d’occupation israéliennes on commis des abus et des attaques contre 89 799 élèves et 5 528 enseignants et employés en 2016.

Le Ministère palestinien de l’éducation a dit dans un rapport publié aujourd’hui que les abus vont du meurtre à des arrestations avec blessures, à de la détention et des arrestations à domicile et à des entraves liées aux checkpoints de l’occupation.

Le rapport a mentionné que les abus de l’occupation ont causé la mort de 26 étudiants et d’un enseignant, de même que des blessures sur 1 810 étudiants et 101 enseignants et personnels administratifs ; il est noté que 198 étudiants, enseignants et employés de Cisjordanie ont été arrêtés.

Les blessures sont causées par des armes à feu, des balles caoutchoutées, des coups violents, des colons écrasant des Palestiniens et des dizaines de cas d’asphyxie due à l’inhalation de gaz.

Le rapport officiel a aussi établi que 162 écoles ont été attaquées par l’occupation, dont certaines dévalisées, d’autres frappées par des coups de feu, des balles caoutchoutées, des gaz et des bombes assourdissantes lancées contre les bâtiments au point de les endommager et d’obliger à suspendre les cours.

Le ministère palestinien a expliqué que 51 maîtres d’école et élèves ont été retardés à des checkpoints israéliens et à des portes électroniques, donnant lieu à 3 077 cas de retards d’élèves et 600 cas de retards de professeurs affectant 4 878 classes.

Selon ce rapport, les forces d’occupation ont arrêté à domicile sept élèves d’écoles de Jérusalem et un employé.

Le ministère a exhorté toutes les institutions nationales et organisations internationales de défense des droits juridiques et humains à intervenir et à agir immédiatement pour protéger l’éducation en Palestine.

Il a aussi appelé à faire connaître les actes guerriers d’Israël qui méprise toutes les dispositions du droit international et des droits humains, afin de garantir aux enfants palestiniens le droit à une éducation libre en toute sécurité.