Élection du directeur de DCIP à la présidence du mouvement mondial pour les droits des enfants


Ramallah, 12 novembre 2022— Le directeur de Défense des Enfants International – Palestine a été élu pour conduire le mouvement mondial pour les droits de l’enfant, Défense des Enfants International, lors d’une assemblée générale internationale réunie vendredi dernier.

Les représentants des sections nationales de Défense des Enfants International (DCI) ont élu Quzmar président du conseil exécutif international de DCI le 11 novembre. Le vote a été organisé alors que les représentants de sections nationales du monde entier participaient à la 13ème assemblée générale internationale annuelle de DCI à Nouakchott en Mauritanie. Quzmar avait précédemment été vice-président du conseil pour le Moyen Orient, l’Afrique du Nord, l’Asie et le Pacifique.

« C’est un honneur de voir la confiance que m’ont témoignée mes collègues de DCI en me donnant ce rôle important, afin d’aider à guider notre mouvement mondial centré sur les droits de l’enfant » a dit Khaled Quzmar. « Étant donné que les droits de l’enfant sont de plus en plus méprisés ou activement sabotés dans diverses situations dans le monde, je m’engage à œuvrer de façon collaborative au sein de notre mouvement DCI pout assurer que les droits de l’enfant soient respectés, protégés, et renforcés aux niveaux local, national et international.

DCI dirige un mouvement centré sur les droits de l’enfant et composé d’organisations de base. Il a été fondé en 1979 et cherche à promouvoir et à protéger les droits des enfants en accord avec les normes internationales aux niveaux local, national, et international. L’assemblée générale internationale se réunit tous les quatre ans et chaque section nationale affiliée au mouvement DCI y participe. Le conseil exécutif international est l’instance dirigeante du mouvement DCI ; il comprend huit personnes-membres pour une période de quatre ans.

L’assemblée générale de DCI s’est réunie en marge du Forum mondial sur la justice pour les enfants privés de liberté, organisé par DCI et Terre des Hommes. Le forum s’est tenu trois ans après la publication de l’Étude mondiale de l’ONU sur les enfants privés de liberté et il a rassemblé des agences et bureaux de l’ONU, des organisations de la société civile, et des défenseurs des droits de l’enfant du monde entier, pour évaluer l’état dans lequel se trouvent les enfants privés de liberté.

Quzmar est le directeur général de Défense des Enfants International-Palestine ; il est membre de DCIP depuis 1995 en tant qu’avocat représentant les enfants palestiniens dans les tribunaux israéliens. Il s’est élevé au rang de directeur administratif et des affaires juridiques. Il est spécialiste des questions concernant la justice des jeunes et les graves violations contre les enfants pendant les conflits armés. Il a obtenu un Master en droit des droits humains internationaux du centre irlandais pour les droits humains de l’université nationale Galway d’Irlande.

DCIP, en tant que section nationale de DCI, s’engage à respecter le mandat de DCI visant à « promouvoir et protéger les droits des enfants en accord avec les normes internationales ». En même temps, DCIP est une organisation autonome qui lève ses propres fonds et développe ses propres programmes en réponse aux besoins du contexte du territoire palestinien occupé.

- Photo : Khaled Quzmar, Directeur général de Défense des Enfants International - Palestine, s’exprimant lors de la treizième assemblée générale de Défense des Enfants International, le 10 novembre 2022 à Nouakchott, Mauritanie. (Photo : DCIP)