Déclaration de solidarité avec le Professeur Bill Mullen de l’Université de Purdue


Nous, soussignés, déclarons être profondément choqués par les tentatives de dénigrement de tous ceux qui défendent les droits des Palestiniens à l’égalité raciale et à la fin de l’occupation en les accusant à tort d’antisémitisme.

Le Professeur Bill Mullen de l’Université de Purdue a été récemment la cible d’une campagne de calomnies le liant à des swastikas et à des insultes antisémites trouvées à l’extérieur du département des Etudes Américaines à Purdue. Le Professeur Mullen est un spécialiste des Etudes Americaines qui est nationalement connu pour sa participation au mouvement de solidarité avec la Palestine, pour sa défense du boycott académique, ainsi que pour son militantisme concernant la justice sociale en général. Le Professeur Mullen est un organisateur de l’USACBI (US Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israël : la campagne Etats-Unienne pour le boycott culturel et académique d’Israël) qui a aidé à obtenir la résolution de boycott académique de l’Association des Études Américaines. Il est connu pour ses positions de principe contre toute forme de haine ou d’oppression. Les attaques infondées à son égard ne peuvent s’expliquer que comme réponse à son militantisme.

La campagne de calomnies contre le Professeur Mullen apparaît être une partie d’une campagne nationale. Il y a eu un accroissement troublant dans tout le pays du nombre d’incidents sur les campus qui semble faire partie d’une campagne visant à associer BDS et les militants pour la solidarité avec la Palestine avec des manifestations publiques d’antisémitisme manifeste, y compris des swastikas.

Récemment, des organisateurs des campagnes de désinvestissement à l’Université d’Indianapolis et dans celle du Minnesota ont également été visés par des accusations d’antisémitisme et rendus responsables de l’apparition de swastikas. En 2015, après que la résolution de désinvestissement ait été acceptée par le conseil étudiant de l’Université de Davis, des swastikas ont été trouvées sur le campus et faussement attribuées aux Étudiants pour la Justice en Palestine de Davis (SJP : Students for Justice in Palestine-Davis) et à la campagne de désinvestissement. Le SJP et d’autres militants soutenant la Palestine ont été de ce fait soumis à un torrent d’attaques haineuses.

Toutes ces attaques partagent toutes la même logique erronée qui consiste à assimiler le soutien à BDS – c’est-à-dire le soutien à l’égalité pour les Palestiniens, la fin de l’occupation et le retour des réfugiés – avec l’antisémitisme. Ces accusations mensongères sont utilisées pour attaquer ceux qui protestent contre les violations croissantes des droits humains par l’État d’Israël et sa violence sans limites, et elles marginalisent l’histoire de l’antisémitisme réellement existant. Des groupes de juifs américains comme « Jewish Voice for Peace » ont condamné ces accusations fallacieuses et préjudiciables d’antisémitisme.

Nous analysons ces allégations d’antisémitisme comme une manipulation tactique de groupes d’extrême-droite qui développent leur campagne de répression et de riposte au mouvement BDS, parce que celui-ci s’étend rapidement à tous les campus du pays. Ainsi, des groupes comme « Academic Engagement Network », « Israel on Campus Coalition » et « Students Supporting Israël » sont apparus pour tenter de faire taire la critique d’Israël, rejoignant d’autres organisations de lobbying comme « Anti-Defamation League » (Ligue anti-diffamation) et l’AIPAC (American Israel Public Affairs Committee) dans la mise en danger des libertés universitaires et du droit à la libre expression des étudiants et des enseignants.

Nous exprimons notre solidarité avec ceux qui font face à la diffamation, à la mise sur liste noire, aux mails haineux, au harcèlement et à l’intimidation pour leur militantisme en faveur d’une justice globale. La solidarité avec la Palestine signifie aussi se lever contre toute forme d’oppression, de racisme et de colonialisme – y compris l’antisémitisme, le racisme anti-noirs, anti-arabes et anti-migrants. Nous sommes solidaires de Bill Mullen dans son soutien aux Palestiniens dans leur combat inébranlable pour mettre fin à des décennies de racisme, d’occupation et de guerre.

CDC4P, the Campus Defense Coalition for Palestine (including the International Jewish Anti-Zionist Network [IJAN], Jewish Voice for Peace [JVP], and the US Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel [USACBI])Retour ligne automatique
Association des Universitaires pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP)Retour ligne automatique
California Scholars for Academic Freedom (CS4AF)