Communiqué de presse de BDS France : Quand François Fillon ment !

|

BDS France | 11 février 2010 |

La campagne BDS France -Boycott, Désinvestissement, Sanctions- a appris avec indignation les propos diffamatoires tenus par François Fillon, premier ministre, lors du dernier dîner du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France.

Ne pouvant croire que M. Fillon soit mal informé, nous ne pouvons que prendre acte de ses propos « Je pense ainsi à ces scandaleux mouvements de boycott de produits casher ou israéliens. Je m’étonne du silence, voire de la connivence de certains responsables politiques vis-à-vis de ces démarches révoltantes....Nous devons rester lucides sur l’incroyable facilité avec laquelle se développent et s’expriment les amalgames les plus odieux. » et affirmer avec force qu’ils constituent un mensonge patent destiné à délégitimer la lutte contre la politique coloniale de l’État d’Israël, pour le respect du droit international et la reconnaissance des droits des palestiniens, en usant très exactement de l’amalgame que son auteur prétend condamner.

Il est en effet aisé de vérifier sur le site de la campagne BDS France, ce que le paragraphe 3 de notre charte établit clairement : « Notre action est éthique, citoyenne et politique. Elle s’inscrit dans notre combat permanent contre toute forme de racisme. Elle ne vise pas des personnes ou des groupes en raison de leur origine ou de leur religion juive, ni leurs entreprises ou leurs produits. Nous faisons une différence évidente entre un produit israélien que nous boycottons, et un produit casher produit par une entreprise non israélienne que nous ne boycottons pas. Ce boycott ne vise pas la société israélienne ni les individus qui la composent, en tant que tels, il vise la politique coloniale d’occupation israélienne et ses partisans. »

Nous mettons au défi quiconque de trouver une seule référence de notre campagne qui se situerait sur le terrain du racisme. Tout notre combat se construit précisément dans le cadre de la lutte contre tous les racismes. Cette campagne BDS s’inscrit dans la même logique que celle qui avait été menée contre l’Apartheid d’Afrique du Sud. Elle vise à faire pression sur le gouvernement israélien jusqu’a ce qu’Israël s’engage clairement à respecter le droit international, et mette fin à l’occupation et à la colonisation.

Elle vise aussi à faire pression sur nos gouvernements pour qu’ils respectent leurs propres engagements internationaux et les accords signés et imposent enfin des sanctions au gouvernement israélien. Qu’ils remettent en cause notamment l’accord commercial entre l’Union Européenne et Israël, permettant aux produits israéliens d’entrer dans les états européens selon un accord préférentiel qui les exempte de taxes d’importation, puisque cet accord dans son article 2 prévoit une clause de suspension en cas de non respect des droits humains .

Sans parler du fait que ce même accord ne s’applique qu’aux territoires israéliens situés dans les frontières internationalement reconnues, et ceci a été réaffirmé récemment par la Cour Européenne de Justice. Or plusieurs enquêtes, notamment celles menées par la Coalition des Femmes pour la Paix, ONG basée à Tel Aviv révèlent que nombre de ces produits proviennent en réalité des colonies. Cette fraude massive pratiquée à l’échelle nationale, et cautionnée par la politique de laisser faire pratiquée par notre gouvernement, justifie à elle seule si il en était besoin notre appel au Boycott- Désinvestissement- Sanction.

Alors que dans des pays comme l’Angleterre, ce débat peut-être mené, jusque dans l’enceinte du Parlement (1), et que des États européens comme la Norvège, l’Espagne ou la Suède ont clairement boycotté des événements programmés avec Israël (2) les propos de M. Fillon témoignent d’une volonté jusqu’au plus haut niveau de l’État de défendre coûte que coûte la politique israélienne, au prix de manipulations, mensonges et diffamation .

Nous continuerons pour notre part à lutter sans relâche au côté du peuple palestinien pour la reconnaissance de ses droits légitimes, et pour le respect du droit international que nous devons exiger de tous.

Campagne BDS France

Campagnebdsfrance chez yahoo.fr

-----------------------------------------------------

(1) Source :

Débats du parlement britannique, 27 janvier 2010

http://www.publications.parliament.uk/pa/cm200910/cmhansrd/cm100127/halltext/100127h0009.htm

(2) Source :

Norvège, Suède, Espagne :

http://www.protection-palestine.org/spip.php?article7743

http://www.geostrategique.com/forum/viewtopic.php?f=92&t=2554

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=7340