AFP : Elvis Costello annule 2 concerts en Israël à cause du sort des Palestiniens

|

AFP | 18 Mai 2010 |

Elvis Costello, figure influente du rock anglais depuis les années 1980, a annulé deux concerts prévus en Israël en invoquant l’"humiliation" des Palestiniens par les autorités israéliennes.

« C’est après une réflexion considérable que je suis dernièrement arrivé à la décision que je dois me retirer des deux concerts prévus en Israël le 30 juin et le 1er juillet », a affirmé M. Costello sur son site internet.

Elvis Costello devait présenter son dernier album, « Secret, Profane & Sugarcane » (2009) dans l’amphithéâtre de Césarée, au nord de Tel-Aviv, au bord de la Méditerranée.

« Je ne peux que croire que le public des concerts prévus aurait compté beaucoup de gens qui questionnent les politiques de leur gouvernement sur la colonisation et déplorent les conditions qui vont jusqu’à l’intimidation, l’humiliation ou bien pire à l’encontre des civils palestiniens au nom de la sécurité nationale », a-t-il ajouté.

La ministre israélien du Sport et de la Culture, Limor Livnat, a fustigé la décision de Costello : « Un artiste qui boycotte ses fans en Israël ne mérite pas de se produire devant eux », a-t-il déploré dans un communiqué.

Avant Elvis Costello, le guitariste et chanteur américain d’origine mexicaine Carlos Santana et Gil Scott-Heron, un musicien américain considéré comme l’un des pères du rap, avaient déjà annulé des concerts dans l’Etat hébreu.

Plusieurs mouvements pro-palestiniens se font les avocats d’un boycott universitaire et culturel d’Israël pour protester contre l’occupation des territoires palestiniens.


La déclaration d’Elvis Costello sur son site : It Is After Considerable Contemplation....

La réaction de PACBI : A victory for ethical responsibility of international artists