82 % des étudiants de DCU votent pour l’affiliation au mouvement BDS

1.400 étudiants ont voté en faveur du boycott des produits israéliens.


82 % des étudiants de l’Université de Dublin Cité (DCU) ont voté en faveur de l’affiliation de l’Association des Etudiants de DCU (DCUSU) au mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS).

Le « oui » en soutien de BDS à reçu 1.400 votes, à comparer aux 300 votes reçus par le « non ». La DCUSU va maintenant s’aligner publiquement avec le mouvement BDS, campagne sur les questions en lien avec la Palestine, et faire pression sur la DCU pour qu’elle mette fin à ses liens avec les sociétés et institutions israéliennes.

Le référendum s’est initialement tenu entre le 5 et le 7 mars, mais, pour des raisons techniques qui ont obligé à clore le vote une heure plus tôt, le référendum devait être repris et les résultats originaux ont été annulés.

La branche des étudiants de DCU pour la justice en Palestine (DCU SJP) a fait appel de la décision de refaire le référendum, mais le Conseil des Représentants des élèves (CRC) de l’association a voté contre cet appel et décidé à la place de reporter le référendum à une date ultérieure dans le semestre.

A la suite de cette décision, une réunion d’urgence du CRC s’est tenue où les DCU SJP ont avancé que le vote du CRC était inconstitutionnel parce que le référendum de BDS avait souscrit à toutes les exigences constitutionnelles. Pourtant, il n’y avait pas assez de représentants des élèves dans l’assistance pour que ce vote soit reconnu comme valide.

DCU SJP est une organisation militante d’étudiants pro-palestiniens présidée par Stéphanie O’Toole. Interviewée par Trinity News avant les résultats du référendum, O’Toole a dit : « Nous voulons que notre Association d’étudiants prenne des mesures pour mettre en œuvre les exigences de l’appel des Palestiniens au BDS. Mais nous voulons aussi construire sur le campus une culture de solidarité avec la Palestine et toucher autant d’étudiants que possible grâce à l‘éducation. »

SJP s’associe au mouvement BDS, qui a commencé à faire campagne en 2005 pour diverses formes de boycott contre Israël, dont le boycott des fruits et légumes israéliens, les bulldozers de la marque Caterpillar et la société d’informatique Hewlett Packard.

L’année dernière, les étudiants de Trinity ont voté dans un référendum pour savoir si l’Association des Etudiants de Trinity College de Dublin (TCDSU) soutiendrait le mouvement BDS. 64,5 % des étudiants ont voté en faveur de l’affiliation de la TCDSU à BDS, 2.050 étudiants ayant participé au référendum. Le président de la TCDSU, Shane De Ris, et le président de l’Association des Etudiants Diplômés (GSU), Oisin Vince Coulter, ont exprimé leur soutien à BDS au moment du vote.

La TCDSU a tenu ce semestre sa première Semaine Anti-Apartheid, comme faisant partie de son mandat BDS. Les étudiants ont organisé une action anti-apartheid dans des supermarchés du centre ville où ils ont présenté aux dirigeants du magasin des caddies remplis de produits israéliens et des colonies et leur ont remis une déclaration appelant les magasins à « mettre fin à la vente des produits de l’Israël d’Apartheid ».