Lina Khattab enfin libre

| Eugenie Barbezat pour L’Humanité |

L’étudiante palestinienne dont l’arrestation avait déclenché une campagne mondiale pour sa libération est sortie de prison au terme de sa peine de six mois d’incarcération.

La jeune Palestinienne de 18 ans, étudiante en journalisme à l’université de Birzeit a été libérée après avoir passé 6 mois dans les goeles israéliennes : deux mois dans la prison d’Ofer et 4 mois dans la prison de Hasharon d’Israël.

Elle a pu retrouver sa famille et ses amis au checkpoint de Jabara au sud de Tulkarem le 11 juin après sa libération tant attendue.

Lina Khattab avait été arrêtée en décembre 2014 lors d’une manifestation pacifique, organisée par des étudiants en solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens, et condamnée le 16 Janvier 2015 à une peine d’emprisonnement de 6 mois et une amende de 6.000 israélienne Shekel (1.500 euros). Elle était accusée d’avoir “jeté des pierres” et “participé à une manifestation illégale”, selon Mondoweiss.

Après son arrestation, la jeune fille a été emmenée à la prison d’Ofer et toute libération sous caution a été refusée. Selon sa mère, elle a perdu beaucoup de poids en raison de conditions difficiles et subi des méthodes d’interrogatoire relevant de la torture. Lina Khattab a rapporté avoir été battue, privée de sommeil et obligée à rester à l’extérieur pendant des heures cet hiver.

Malheureusement, en dépit de ce nouveau témoignage et malgré la mort de 535 enfants au cours l’assaut israélien sur Gaza durant l’été 2014, l’ONU a décidé le 29 mai de ne pas inclure Israël sur la liste des Etats et des organisations accusés d’avoir violé les droits des enfants pendant les conflits armés.